Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2019

Je suis... un mammifère "qui n'eut jamais d'exemple !"

Je suis… un mammifère "qui n'eut jamais d'exemple !"
Un peu d'humour : 

"… et dont l'exécution n'aura point d'imitateur…" 
(merci JJ Rousseau)
Ah bah oui, tu m'étonnes !! Le seul capable d'organiser sa propre extinction et d'entraîner tout le monde avec lui !!
Ok et que nous racontons-nous ?  Qu'est-ce qui est le plus valorisé aujourd'hui dans notre société ?

Je suis différent !  Je suis ce que tu n'es pas ! Je suis autre que toi ! Je suis MOI !
Poussant bien souvent à répondre en face "et bien moi, je ne suis pas…." Dans la négation. Ou comment faire l'aveu qu'en fait c'est en cherchant à se différencier de l'autre que nous lui ressemblons le plus : dans l'acte même de chercher à se différencier.
Comment "être collectivement" ?
Il me semble que la collapsologie, l'étude de l'effondrement des sociétés industrielles, les alertes en tous genre concernant le réchauffement clima…

Devrions-nous "renoncer" à la santé ?

"Oui, nous avons mal, nous tombons malade, nous mourons, mais également nous espérons, nous rions, nous célébrons ; nous connaissons les joies de prendre soin les uns des autres ; souvent nous sommes rétablis et guéris par divers moyens. Nous n'avons pas à suivre un chemin uniformisé et banalisé de notre vécu. J'invite chacun à détourner son regard, ses pensées, de la poursuite de la santé, et à cultiver l'art de vivre."  Ivan Illich, 2012, "Le renoncement à la santé", in Corps, Médecine, Santé, Revue Illusio n°8/9, p.31-37

L'une de mes premières réactions en prenant connaissance des théories de l'effondrement et plus globalement de "la collapsologie", c'était l'évidence selon laquelle tout semblait être affaire de renoncement : renoncement à un style de vie, à un rapport au monde, à une manière de voir, de penser, de s'orienter, d'appréhender l'espace et les activités sociales humaines.

VASTE PROGRAMME !

Parmi les acti…